Actualités

Monet, Renoir, Chagall, Dufy...voyages en Méditerranée

Monet, Renoir, Chagall, Dufy...voyages en Méditerranée

Du 28 février 2020 au 3 janvier 2021 se tient l’exposition « Voyages en Méditerranée » à l’atelier des Lumières. Cette exposition met en avant le lien entre la création artistique d’une vingtaine de peintres tels que Monet, Renoir ou Dufy et les rives méditerranéennes, bassins de la modernité.

1. La Mediterranee, une source d inspiration forte

À partir des années 1880, la Méditerranée séduit les artistes. Ils délaissent Paris ou le Nord et se réunissent le long du littoral, de Collioure à Saint-Tropez. Ils y élaborent une nouvelle conception de la lumière et de la couleur. 

La Méditerranée est en effet le terreau des brillantes civilisations mésopotamiennes, égyptiennes et gréco-romaines et tient une position stratégique entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, ce qui en fait un lieu d’inspiration fort pour les artistes.

Comme l’explique Gianfranco Iannuzi, directeur artistique de l’exposition, « le voyage n’a pas été un simple déplacement géographique mais le plus souvent l’occasion d’un renouveau intérieur et d’une stimulation créative. »

 

2. Un voyage digital et immersif

 

Face aux visiteurs, dans la pénombre de l’Atelier des lumières, ne se trouvent non pas des peintures mais des écrans surdimensionnés. Le Hall de l’ancienne fonderie du Chemin-Vert compte 140 vidéo-projecteurs et un son spatialisé, conçu sur mesure. Cette prouesse technique permet d’accueillir des créations numériques immersive, rythmée par les lumières du Sud. 

Envahissant les murs du sol au plafond, les chefs d’œuvres d’arts s’animent, permettant au visiteur de se sentir projeté au cœur des décors des œuvres qu’il observe.

3. De l impressionnisme à la modernite.

En une quarantaine de minutes, le visiteur est transporté d’un courant artistique à un autre. Les œuvres rassemblent ainsi les peintures impressionnistes de Monet et Renoir, celles pointillistes de Signac et Cross, en passant par le fauvisme avec Camoin, Derain, Vlaminck, Marquet. 

L’exposition immersive donne aussi la part belle à l’un des plus grands coloristes de l’art moderne : Chagall. Le style propre à chaque peintre s’affiche : s’il est coloré chez Matisse, il se révèle profond chez Bonnard et audacieux chez Chagall.

4. Yves Klein : l epoque bleue

A la fin du programme long sur la Méditerranée, le visiteur découvre une session plus courte, sur le travail d'Yves Klein, conçue spécialement pour l'Atelier des Lumières.

Yves Klein, artiste plasticien, dépose en 1960, l'International Klein Blue (IKB). L’IKB est un procédé permettant d’associer le bleu outremer synthétique à un liant choisi avec l'aide du marchand de couleurs Édouard Adam.

Originaire de Nice, Yves Klein admire le ciel de la Méditerranée et y voit sa première œuvre qui sera l’origine de son inspiration. Pour lui, « la peinture est couleur ».

Retraçant le parcours de l’artiste, l’exposition immersive dévoile les premières œuvres de l’artiste, les Monochromes, perçues par le public comme un ensemble polychromatique.

Date : du 28 février 2020 au 3 janvier 2021
Lieu : La Halle - Atelier des lumières   38 rue Saint-Maur 75011 Paris

Du lundi au jeudi : 10h-18h. Nocturnes les vendredis et samedis jusqu'à 22h et les dimanches jusqu'à 19h.